jeudi 4 février 2016

[1STD2A] - projet devanture : retour sur les travaux !

Phase de développement de projet :
 
Dans cette deuxième étape du projet, les difficultés principales à surmonter :
  • Vous êtes beaucoup à avoir abordé cette étape de développement de la recherche comme une étape qui consiste à expliquer avec plus de précision une hypothèse sélectionnée dans l'étape précédente. Hors, développer la recherche : c'est continuer d'explorer... On ne cherche pas juste à solutionner en proposant des matériaux à utiliser, ou une seule version de la première idée. Il faut continuer de remettre en question sa proposition, et explorer différentes possibilités.
  • Pour explorer, il faut vraiment utiliser les modes de représentation comme outil de recherche : il ne s'agit pas de réaliser une belle illustration de son idée, mais de penser et réfléchir avec le dessin, le collage ou le volume.
  • Un travail de formulation des titres et sous titres est à faire. Ceux-ci sont vos repères et guident votre recherche. Il faut donc éviter les titres "passe-partout' comme : "recherches", ou "expérimentations", ou "étape 1"... Mais les formuler toujours pour qu'ils éclairent sur l'orientation de votre recherche.
Quelques extraits de projets : 

Le projet de Cécile : Les premières intentions sont réinterrogées, et les modes de représentations sont rapides et variés. L'idée de départ évolue, la recherche est "ouverte".

Cécile : Extrait de la première étapes
Cécile : Développement des recherches
Cécile : Maquette de l'hypothèse   

Le projet de Taïs : Pour trouver des principes à explorer dans les recherches, vous pouvez trouver l'inspiration dans l'existant. Dans ce projet, l'étude de devantures existantes permet de repérer le principe d'accumulation de formes comme un principe cohérent avec l'image de l'association. Dans la seconde étape, ce principe d'accumulation est ensuite analysé dans différentes créations. Cela permet de repérer des variations possibles, et d'enrichir ses propres expérimentations.
Extraits du projet de Taïs

Quelques photos des belles maquettes  :
Eva

Daria

Emma

Noémie

Sabine

Violette


Coline

Aziliz

Afsané

Léa



mercredi 3 février 2016

[CliFi] L'urgence éco-design

Ce dossier documentaire réalisé par les élèves de Terminale STD2A du lycée public Eugène Livet de Nantes est le fruit d’une réflexion globale mise en oeuvre tout au long de l’année scolaire 2015-2016.
Une grande thématique a traversé l’année, intitulée CliFi. CliFi, c’est le nom d’une nouvelle nomenclature dans le domaine de l’édition : Cli comme climat et Fi comme fiction.
Nous avons exploré — au cours d’activités variées — la tension entre la réalité des dérèglements climatiques, de l’anthropocène et de la prédation de l’humain sur le fossile et le vivant et la fiction d’un monde fini qui implose ou se régénère.
Ainsi, après un voyage d’une semaine à Amsterdam, les élèves ont réalisé une étude du webdoc « la glace et le ciel », ont déconstruit le « système McDonald », ont illustré le livre de Huxley «Le meilleur des mondes » et se sont questionnés sur la notion de ruine avec l’apport du photographe Ferrante Ferranti.
Chaque élève de TSTD2A a donc réalisé une étude documentaire autour d’un thème fondamental lié à l’écologie et à l’eco-design. Chacun(e) a essayé de bien citer ses sources, d’écrire un texte le plus personnel possible et de s’appuyer sur des exemples de solutions dans les quatre domaines des AA : textile/stylisme, espace privé/public, produit manufacturé/objet artisanat d’art, graphisme
imprimé/multimedia.
L’ambition de ce dossier collectif est de faire référence pour notre niveau d’étude. Il sert également de point d’appui pour le « projet 75 heures » de Terminales STD2A dont le sujet cette année est : « Moins, c’est plus » ou comment la réflexion design pourrait aider à résoudre une situation [micro//macro] écologique dégradée.

Sur ISSUU :

Sur SCRIBD :

lundi 1 février 2016

[1std2a] - Chantier lumière - premières intentions

Fiches de présentation de projets

dispositif n°1 "séquence de lumières"
Un dispositif composé de modules différents qui donnent à voir des variations d'effets lumineux
Les modules allumés successivement donnent à voir une séquence.
        Emma Tr - Vesna - Marie - Elise F - Léa


   
dispositif n°2 "mobile poétique"
Une suspension d'éléments qui créent une atmosphère poétique.
Des volumes qui s'allument et plongent le spectateur dans une dimension céleste.
        Aziliz - Marion - Flavie - Coline - Aurélie



 
dispositif n°3 " tableau d'ombres et couleurs"
Comme un vitrail que l'on décompose dans un espace en trois dimensions : des formes de filtres colorés
disposés sur différents plans recomposent par projection une image : un motif (voir kaléidoscope,
moucharabieh).
Inspiration "shadow art".
        Cécile - Morgane - Eva - Sabine



 
dispositif n°4 "ombres et illusions"
Lorsque l'ombre d'un objet n'est pas ce que l'on croit. Surprendre par une différence entre l'objet et son
ombre portée.
        Daria - Nassira - Loïc - Amélie



   dispositif n°5 "immersion"
Une "boîte" dans laquelle sont mis en scène des jeux de lumière (et de sons? ) qui emportent le spectateur
dans un univers imaginaire.
        Elise B - Elina - Alaïs - Jade



 
dispositif n°6 "théâtre d'ombres"
Une scène qui se transforme lorsqu'elle est allumée. La lumière révèle par transparence et change
l'atmosphère de la scène.
- entre rêve et cauchemar ?
- entre dedans et dehors ?
        Violette - Solal - Noémie - Romane
 


  dispositif n°7 " objet lumineux variable"
Un dispositif qui permet aux visiteurs de changer les filtres de lumière et de jouer avec des compositions
de filtres différents.
Interactivité, manipulation de "coques".
        Afsané - Emma TM - Taïs - Julien 




[1std2A] - Chantier lumière : les 7 dispositifs

Après la présentation des premières idées et expérimentations de chacun, nous (les enseignants), constituons 7 groupes de travail, répartis autour de 7 orientations différentes pour poursuivre les recherches :

dispositif n°1 "séquence de lumières"
Un dispositif composé de modules différents qui donnent à voir des variations d'effets lumineux
Les modules allumés successivement donnent à voir une séquence.
        Emma Tr - Vesna - Marie - Elise F - Léa

dispositif n°2 "mobile poétique"
Une suspension d'éléments qui créent une atmosphère poétique.
Des volumes qui s'allument et plongent le spectateur dans une dimension céleste.
        Aziliz - Marion - Flavie - Coline - Aurélie
 
dispositif n°3 " tableau d'ombres et couleurs"
Comme un vitrail que l'on décompose dans un espace en trois dimensions : des formes de filtres colorés
disposés sur différents plans recomposent par projection une image : un motif (voir kaléidoscope,
moucharabieh).
Inspiration "shadow art".
        Cécile - Morgane - Eva - Sabine
 
dispositif n°4 "ombres et illusions"
Lorsque l'ombre d'un objet n'est pas ce que l'on croit. Surprendre par une différence entre l'objet et son
ombre portée.
- des mots qui deviennent des images ?
        Daria - Nassira - Loïc - Amélie
 
dispositif n°5 "immersion"
Une "boîte" dans laquelle sont mis en scène des jeux de lumière (et de sons? ) qui emportent le spectateur
dans un univers imaginaire.
        Elise B - Elina - Alaïs - Jade
 
dispositif n°6 "théâtre d'ombres"
Une scène qui se transforme lorsqu'elle est allumée. La lumière révèle par transparence et change
l'atmosphère de la scène.
- entre rêve et cauchemar ?
- entre dedans et dehors ?
        Violette - Solal - Noémie - Romane
 
dispositif n°7 " objet lumineux variable"
Un dispositif qui permet aux visiteurs de changer les filtres de lumière et de jouer avec des compositions
de filtres différents.
Interactivité, manipulation de "coques".
        Afsané - Emma TM - Taïs - Julien

samedi 30 janvier 2016

[labo] - Godasses

Chacun apporte une paire de chaussures, une vieille paire de godasses patinée,  portée par un inconnu. Chaque stigmate de ces chaussures est un indice pour imaginer la personnalité qui les a portées.
Observation et imagination, un prétexte pour tester différentes écritures pour représenter ce personnage imaginaire.