lundi 27 février 2017

Les petits exposés : série IV


"La Joconde est dans les escaliers". Robert Filliou

1STD2A 2017 Les petits exposés
Différents genres des Arts plastiques
  • Qu’est-ce qui pour moi est un mouvement, un genre en arts plastiques.
  • Le mouvement, le genre choisi en lui-même : quand, qui, quoi, où ? Bien séparer les faits du jugement en provenance des textes et références utilisées.
  • Les prolongements éventuels du genre étudié dans l’activité artistique actuelle, comme processus de travail ou comme référence, source d’inspiration.
  • Bien citer les sources documentaires références.
  • Restitution croquis, collages, images, ... sans texte + oral de 5 mn
Liste de genres artistiques de 1848 à nos jours
  1. Préraphaélisme        / Armand
  2. Arts and Crafts        / Maéva 
  3. Impressionnisme        / Amélie
  4. Réalisme            / Manon
  5. Primitivisme            / Hector
  6. Nabis                / Paco
  7. Art nouveau            / Jocelyn
  8. Japonisme            / Shamsa
  9. Cubisme            / Morgane
  10. Dada                / Louise
  11. Fauvisme            / Evan
  12. Futurisme            / Danny
  13. Bauhaus            / Juliette
  14. Abstraction            / Yves
  15. Muralisme            / Charles
  16. Surréalisme            / Romane
  17. Art nazi            / Emma
  18. Réalisme socialiste    / Rebecca 
  19. Expressionnisme        / Mona
  20. Art corporel            / Sarah
  21. Bad painting        / Lucie
  22. Expressionnisme abstrait    / Méline
  23. Fluxus            / Loana
  24. Land-Art            / Angèle
  25. Pop’art            / Léo
  26. vidéo                /Lilla
Académisme        /
Art concret            /
Art déco            /
Art naïf            /
Art pompier            /
Constructivisme        /
De Stijl            /
Die Brücke            /
Merz                /
Orientalisme        /
Orphisme            /
Pictoralisme            /
Suprématisme        /
Abstraction lyrique        /
Actionnisme            /
Art brut            /
Art cinétique        /
Art conceptuel        /
Art cybernétique        /
Arte povera            /
Cobra                /
Figuration libre        /
Happening            /
Hyperréalisme        /
Minimalisme            /
Nouveau réalisme        /
Nouvelle figuration    /
Performance        /
Supports/surfaces        /
Tachisme            /

 ----------------------------------------------------------------------------------------
Une chronologie de l'art moderne, par Marc Vayer
----------------------------------------------------------------------------------------

Voir le récapitulatif ATC sur ARSAlive : http://arsalive.blogspot.fr/2016/06/atc-recapitulatif.html

Egalement quelques articles sur ARSAlive par des élèves :

2008/09 Séance n°6 - Recherches sur des thèmes personnels

 ----------------------------------------------------------------------------------------
Préface au « petit lexique de l’art contemporain » de Robert Atkins
Classique, moderne, avant-gardiste et postmoderne
par Hector Obalk (janvier 1992)

La plupart des discours sur l’art en général — entre gens issus de l’art contemporain — tournent autour de quatre notions complémentaires, souvent employées comme critères de jugement : classique, moderne, avant-gardiste et postmoderne.
Hélas (pour la brièveté de cette préface), la petite explication que je voudrais en donner repose sur une autre notion, plus fondamentale encore : celle de genre artistique — et dont l’usage est, dans ce texte, soumise à deux conditions.
La première demande au lecteur d’étendre le mot « genre » à son acception la plus large — de sorte que faire de l’art revienne toujours à faire quelque chose à l’intérieur d’un genre artistique : peinture ou sculpture, sonate ou rondo, western ou porno, readymade ou performance, etc.
La seconde condition prie le lecteur d’admettre la métaphore, selo n laquelle les genres artistiques sont comme des sources dans le sol, que les artistes découvrent en creusant aux endroits qu’ils supposaient fertiles. (Cette métaphore est indispensable à l’explication qui arrive enfin).
D’abord, il y a les artistes qui, très sûrs de leur comment-faire, vont utiliser la source déjà découverte par d’autres, pour faire du nouveau en se servant du langage des anciens — ce sont les classiques. (Exemple : Mozart, parce qu’il est connu pour n’avoir rien « inventé » en musique modale ... sinon son œuvre mozartienne.)
Il y a ensuite ceux qui, pensant que les sources trop connues se sont taries à force d’avoir trop servi, vont explorer d’autres terres apparemment arides, mais dont il pensent qu’elles sont sources de grandes richesses — ce sont les modernes (Exemple : Kandinsky qui, inventant l’art abstrait vers 1910, croyait à son langage universel.)
Il y a aussi ceux qui vont creuser là où c’est très aride en espérant d e toutes leurs forces qu’ils ne découvriront rien de fertile — ce sont les avant-gardistes. (Exemple : Marcel Duchamp, qui craignait de voir ses readymades, « non-inventions » d’un « anti-artiste », procurer une quelconque « délectation esthétique » ou fonder un quelconque « art de l’objet ».)
Et il y a enfin, ceux qui ne veulent creuser sur aucun sol, qu’il soit ancien ou nouveau, fertile ou aride, et utilisent ready-made les découvertes et non-découvertes des classiques, des modernes et des avant-gardistes — ce sont les postmodernes. Se croyant à la fois plus classiques que les modernes et plus avant-gardistes que l’avant-garde, ils sont douloureusement partagés entre : faire de l’art par indifférence à l’art, mais avec la volonté de tourner en dérision les quatre idéologies décrites ci-dessus, et prendre goût à la chose en faisant enfin de l’art sans indifférence, mais avec une indifférenc e, cette fois bien réelle, à toutes ces idéologies — c’est à dire faire de l’art qui, maintenant que la boucle est bouclée, a toutes les chances d’être bon ou mauvais.
En d’autres termes.
Les classiques ... font de l’art.
Les modernes ... aussi — bien qu’ils tiennent à innover par les moyens.
les avant-gardistes ... finissent par faire de l’art — mais en cherchant à ne pas en faire.
Quant aux postmodernes, certains, bien trop sensibles au ridicule qui se cache dans toute aspiration au sublime, cherchent à faire du mauvais art ... et y réussissent très bien, tandis que d’autres font tout simplement de l’art, de l’art qui n’a de chance d’être sublime qu’en risquant le ridicule et le ringard.
Comme le propre de l’art contemporain est que le recul, nécessaire pour en juger, manque à ceux qui s’en occupent, nous ne donnerons pas d’exemple pour cette dernière catégorie.

samedi 25 février 2017

SEQUENCE INSPIRED Klimt

ISTD2A 2016/17 lycée public Eugène Livet - Nantes

Klimt Sample. Gustav Klimt (Austrian, Baumgarten 1862–1918 Vienna) Wiener Werkstätte ca. 1920 METcollections
Voir également Tableau Pinterest "Klimt connections" [Marc Vayer]

Etape 1 Travail plastique d’analyse sur des images de Gustave Klimt

du 16 au 25 janvier

  1. Décomposition par signes plastiques, échantillonnage.
  2. Fabrication d’une typologie de signes.
  3. Composition personnelle sur format long à partir des signes sélectionnés.
Etape 2 Peinture
  • Réalisation personnelle d’une peinture « all over » sur format « grand aigle » sur la base des échantillonnages.
  • libre interprétation.
lundi 27 février : croquis d’intentions (2 h)
Jeudi et vendredi 2 & 3 mars : réalisation (4 h + 4 h)

Etape 3 Analyse

lundi 6 mars : méthodologie de l’analyse (2 h).

  • Différentes façons d’aborder l’analyse
  • Check list pour l’analyse
  • Les ressources pour l’analyse.
mercredi 8 mars : analyse par le croquis (2 h)

jeudi 9 mars : analyse sur table (4 h)
• Analyse méthodique de 3 documents.
• Décomposition des signes plastiques (perso) + debriefing collectif
• Les dimensions signifiantes : esthétique, fonctionnel, technologique, sociologie, … (perso) + debriefing collectif
• Les notions, les comparaisons et le bilan (perso) + debriefing collectif

Etape 4 Démarche créative (12 h)

Lundi 13 mars : (2 h) / mercredi 15 mars : (2 h) / jeudi 16 mars (4 h) / vendredi 17 mars (4 h)

• Surprise : à découvrir au dernier moment.

samedi 11 février 2017

[SgtPpp] Programme & déroulé du chantier

Pendant une répétition le 4 février 2017
Programme et contenus du chantier
  • Concevoir la scénographie du spectacle 50ème anniversaire de la sortie de l'album des Beatles "Sergent Pepper's lonely hearts club band". L’ensemble de l’école de musique de la ville de Saint Sébastien participe à ce projet. Il y aura 14 groupes qui joueront 16 morceaux. Le spectacle aura lieu le vendredi 19 mai à 20 heures à la salle "L'embarcadère".
Objectifs Démarche ou partie de la démarche Arts Appliquée
  • S'emparer d'un univers complet, historique, sonore et visuel.
  • Concevoir et finaliser des solutions adaptées aux conditions réelles du projet (planning, conditions matérielles, multiplicité des intervenants)
Rétro-planning
  • spectacle vendredi 19 mai 20 h - Journée d’installation. [journée banalisée, grand groupe]
  • montage et filage le jeudi 18 mai - 17 h 30 équipements opérationnels - filage jusqu’à 21 h 30  [dans le cours et hors cours, grand groupe]
  • réunion de travail collective musiciens-scéno-technique vendredi 5 mai 18 h - 21 h [hors cours, demi groupe]
  • réunion de travail collective musiciens-scéno-technique vendredi 28 avril 18 h - 21 h [hors cours, demi groupe]
  • fourniture des visuels de communication vendredi 7 avril
  • Dernière limite à l’écriture du scénario scénographique vendredi 3 mars
  • rencontre avec les musiciens samedi 4 février 14 h 17 h [hors cours, grand groupe]
  • réunion écriture des contraintes + premier déroulé  mardi 15 novembre 14 h  [M.V. only]
  • Découverte salle + rencontre élèves/techniciens jeudi 3 novembre 14 heures [dans le cours, grand groupe]
Les différentes séquences de travail
Ressources
Articles SgtPpp par Stéphane Scoubart (Ecole de musique de St Sébastien)

Programme ATC
Mots-clés / hashtags
  • #scenographie #pop #psychedelic #beatles #...
Fiches techniques
Un tableau PINTEREST pour piocher de la doc



[Sgt Ppp] Organisation pour formuler des intentions

Séance avant les vacances de Noël
Organisation de la séance : Fin de l'analyse méthodique / "ce que ça représente" et "ce que ça signifie" avec une rédaction individuelle à rendre tapée à la rentrée. Préparation de la venue de la Web Télé de la ville de St Sébastien : filmage de l'atelier calligraphie, des portraits, des typos expansives et projection des light-shows.
Debrief de fin de séance pour dire en commun les pistes créatives sur lesquelles nous allons travailler à la rentrée.
Séance organisation première semaine de janvier

Mutualisation des pistes créatives recherchées par petits groupes [Prise de notes Lilla]
Les grandes pistes principales : 
  1. La pochette (recomposer, reconstituer en transposant. Groupe de musiciens ?)
  2. Costume Fanfare (déguisement, quel est le signe minimum pour évoquer le costume : passement forme simplifiée, épaulette, etc. ; suspension costume ?)
  3. Couleurs (Les 4 couleurs principales au maximum de saturation : bleu cyan, magenta, rose indien, jaune d'or, passage du n&b à la couleur, )
  4. portraits (accumulation, inclure le portrait comme signe. Projection ? qui est portraituré ? Les musiciens ?)
  5. Les Beatles (portrait des 4 Beatles en grand comme élément de décor, ajouré ? recadré ?)
  6. Impliquer le public (quel jeu avec le hors-champ (hors scène) élément de costume, badge, projection de lumière sur public, encens,...)
  7. Lumières (plan lumières alterné, 4 couleurs principales, douche, lumière praticables, pochoirs fleurs, ...)
  8. psychédélique (kaléïdoscope, stomboscope, Light show (projections quand ? sur quelle(s) surface(s) ?, phosphorescent, 
  9. performance (peindre en direct, implication dans les changements de plateau, light painting,...)
Points techniques 
  • projection sur tulle ?
  • cyclo circulaire pour image grosse caisse ?
  • matériaux découpe projecteur ?
Secrétariat de bilans

bilan lundi :
Explication de l'organisation de vendredi :
• Echange avec les terminales donne d'autres points de vue, un recul et d'autres idées
• Comment poursuivre ce travail ? Choix d'idées, mise en commun, mesure du possible et faisabilité

• trier les idées puis se séparer en fonction des 4 colonnes +1 hors-scène
• mutualiser et trier
• enlever ou réduire les pistes

Que fait-on des idées ?
les afficher, en grandes catégories pour voir les idées manquantes
en parler : trop long

Idées: vote idées
• grouper par colonnes
• trouver d'autres idées
• discuter sur les idées
• élèments du 1er tableau
• déterminer les objectifs

bilan jeudi :
les catégories sont 1 facon de penser existe aussi :
• lier idées ensembles
• un fil directeur (exemple : musiques)

scénographie en fonction de chaque musiques -> EFFICACE

Augmenter points techniques et les questions+ réduire idées

mini bilan: Où est rendu chaque groupe ?
• Approfondir les idées
• Comprendre si la scéno est soumise au rythme de la musique, au début à la fin ?
• Questions sur le portraits, expérimentations plastique
• Signes de chaque Beatles, reste à dévellopper les idées
• approfondissement, ce qui fonctionne ou non ?